Un cours d’apnée avec Christian Redl – Be You Be Sport
Home > Reportage > Un cours d’apnée avec Christian Redl

Un cours d’apnée avec Christian Redl

Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant Christian Redl est un apnéïste au palmarès impressionnant. Il détient 3 records du monde (en a raflé 9 en tout) et a récemment exploré les fonds du Pôle Nord, un rêve d’enfant apparemment ! Pour ma première plongée en apnée, j’ai préféré me diriger vers l’océan indien et profiter de l’Underwater Festival chez Lux* Maldives à ses côtés ! Inspiré par le Grand Bleu à 17 ans, il n’en a pas démordu depuis.

Première approche

« L’apnée est l’ultime moyen de se libérer et de développer une compréhension paisible de l’océan. Que vous soyez intéressé ou non, vous y trouverez quelque chose de fascinant » confiait le champion en introduction. Intriguée par sa sérénité, je l’ai suivi. « Rassurez-vous, aujourd’hui vous n’allez pas mourir » a t-il complété. Et en plus, le mec est drôle. Ok, alors cette fois-ci c’est sur je viens. La première phase est facile, la montre de Christian au poignet, je retiens ma respiration dans un mètre d’eau transparente, mon partenaire compte. 45 secondes, mwai bof. Retour sur la plage.

Relaxation sur la plage

Le brief commence. Je l’observe. Captivée. L’objectif de la séance : apprendre à respirer, à utiliser l’ensemble de ses capacités, à se concentrer et surtout à se relaxer. Facile sur le papier. Je respire, sous les palmiers, à la limite de la sieste à 10 heure du mat’ (aux Maldives, on a pas la vie facile, que voulez-vous) ! Je commence à rêver et à imaginer les jolis poissons que je vais pouvoir rencontrer lorsque comme lui, je pourrais rester 7 minutes sous l’eau sans bouteille (il faut voir grand.)

A toi de repousser tes limites.

Deuxième essai

De retour dans l’eau, j’applique la technique à la lettre. Je me laisse flotter dans l’eau turquoise, je respire, je respire … je glisse mon bras droit sur le côté gauche pour me retourner sans effort et hop le chrono est en route. Je ne pense à rien, je regarde autour, toujours sereine. Mais d’un coup, mon diaphragme se crispe, l’appel de la respiration ! Christian a la main sur mon ventre, il le sent aussi, je l’entends, calme au dessus de ma tête « Tu n’as pas besoin de respirer, c’est un réflexe, tu le combats, il se déclenchera de plus en plus tard, tu peux tenir encore quelques secondes, à toi de repousser tes limites ». 1 min 25. Bouarf. Le temps que je descende sous l’eau, je ne vais pas pouvoir en voir beaucoup finalement des poissons ! Par contre, mon +1 m’a impressionné d’1 m 15 à 3 min 45, il va même pouvoir taper la discute avec Sébastien « Sous l’Océan ». C’est agaçant !

Au final

Quelque chose est impossible jusqu’à ce que quelqu’un le rende possible !

Je ne cherche pas vraiment d’excuses mais je vais devoir retourner dans les îles pour prendre mes marques et me sentir comme un poisson dans l’eau. « Quelque chose est impossible jusqu’à ce que quelqu’un le rende possible ! » affirme t’il. Je vais suivre son crédo !