Le scandale de la FIFA : bon à savoir – Be You Be Sport
Home > Décryptage > Le scandale de la FIFA : bon à savoir

Le scandale de la FIFA : bon à savoir

Alors que l’équipe de France Féminine de Football a pris son envol dans la Coupe du Monde (1/4 de finale tout à l’heure), un scandale secoue la FIFA depuis plusieurs semaines.

Un récap’ de l’affaire s’impose :

10 mars – Ouverture d’une procédure pénale contre X pour « soupçon de gestion déloyale et blanchiment d’argent entourant les attributions des Coupes du monde 2018 et 2022 », est rendue publique le 27 mai dernier.

16 mai – Joseph Blatter, président de l’instance internationale de football, reconnait que confier le Mondial 2022 au Qatar était une « erreur ».

28 mai – Plusieurs dirigeants de la Fédération Internationale de Football (FIFA) ont été arrêtés par la police suisse à Zurich, soupçonnés d’avoir accepté des pots-de-vin et des commissions depuis le début des années 1990 et s’intéressant aux attribution des Coupes du monde de 2018 et 2022.

Dans le même temps le FBI perquisitionne le siège de la Confédération d’Amérique du Nord, centrale et Caraïbes à Miami. Ce sont au total quatorze personnes qui sont mises en cause par la justice américaine : neuf anciens ou actuels membres de la FIFA, et cinq dirigeants d’entreprises de marketing sportif qui sont liées à la Fédération.

2 juin – Démission du président tout juste réélu, Joseph « Sepp » Blatter. Toutefois il exercera ses fonctions jusqu’à l’organisation du Congrès extraordinaire électif.

3 juin – Publication des aveux de Chuck Blazer ancien haut-responsable de la FIFA qui a reconnu avoir touché des pots-de-vins pour l’attribution des Coupes du monde 1998 et 2010.

17 juin – Les banques suisses ont signalés 53 cas possibles de blanchiment d’argent dans le cadre des attributions de la Coupe du Monde 2018 en Russie et celle de 2022 au Qatar. L’enquête sera « énorme et complexe à plusieurs niveaux » et « prendra du temps » notamment du fait que « chaque relation bancaire (relation entre les banques et leurs clients) peut inclure plusieurs comptes bancaires ».

Qu’est ce qu’on leur reproche ?
47 chefs d’accusation ont été retenus parmi lesquels corruption, fraude électronique et blanchiment d’argent. Selon le New-York Times la corruption porterait sur plus de 150 millions de dollars autour de l’attribution des Coupes du monde et également sur les droits de télévision et marketing.

Quelles sont les conséquentes d’un tel scandale ?
Outre l’image du football qui est écornée à l’heure de la Coupe du monde féminine qui se joue actuellement au Canada, ce sont des enjeux financiers considérables qui sont en jeu avec le départ de sponsors.

Et ensuite ?
Après l’élection d’un nouveau président, la FIFA va devoir retravailler son image de marque pendant que les autorités poursuivent leurs enquêtes.

Affaire à suivre donc !

Cela peut vous intéresser
Laure Boulleau nouvelle ambassadrice de Nissan
Zidane for Mango – ça continue !
Neymar Jr devient l’égérie de Replay
La rentrée des Sports